> Retour...

ELMS / ROUND 5 PAUL RICARD : Alpine au sommet de l'Europe

29/09/2013
ELMS / ROUND 5 PAUL RICARD : Alpine au sommet de l'Europe

European Le Mans Series – 3 Heures du Paul Ricard
Alpine au sommet de l'Europe

- Le retour d’Alpine en compétition est récompensé par le titre en European Le Mans Series !

- 35 ans après la victoire de l’Alpine A442b pilotée par Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud lors des 24 Heures du Mans 1978, l’Alpine A450 de Pierre Ragues et Nelson Panciatici remporte le titre européen avec trois podiums dont une victoire en Hongrie.

- Lors de la dernière épreuve, disputée sur le Circuit Paul Ricard, l’équipe Signatech-Alpine termine au quatrième rang au terme d’une course aux multiples rebondissements.

 

Première saison, premier titre ! Le renouveau de la Marque Alpine passait par un engagement en compétition. Le 8 mars dernier, le programme Signatech-Alpine était annoncé avec deux rendez-vous majeurs : les 24 Heures du Mans et l’European Le Mans Series.

Depuis, l’Alpine A450 multiplie les performances. Une participation réussie à la classique mancelle, avec l’obtention du Prix ESCRA de la meilleure assistance technique des 24 Heures du Mans, s’ajoute à ce premier titre de l’ère nouvelle.

Deux semaines après une brillante victoire en Hongrie, l’équipe Signatech-Alpine prenait le départ des 3 Heures du Paul Ricard avec l’objectif de glaner un nouveau titre européen. En 1974, Alpine-Renault avait déjà triomphé sur la scène continentale. A l’époque, les pilotes s’appelaient Alain Serpaggi, Gérard Larousse, Jean-Pierre Jabouille et Alain Cudini.

Qualifiée en seconde ligne, l’Alpine A450 était confiée à Pierre Ragues. Le Normand prenait un départ prudent. D’abord derrière son principal rival, il profitait d’un long arrêt de ce dernier pour s’installer au quatrième rang durant tout son relais.

Après 90 minutes en piste, il laissait sa place à Nelson Panciatici. Contraint d’observer un nouvel arrêt imprévu à cause d’un volant cassé, Nelson se retrouvait dans l’obligation de remonter au classement afin d’aller conquérir un titre qui était en train d’échapper à Alpine.

Au fil des tours, l’Alpine A450 passait de la septième à la quatrième position en améliorant son meilleur tour en course. Un dernier passage au stand permettait d’aborder la fin de course avec davantage de sérénité… Jusqu’à ce que Nelson Panciatici passe sous le drapeau à damier au quatrième rang avec les points nécessaires pour assurer Alpine du titre en European Le Mans Series.

« Ce titre vient récompenser une saison menée avec beaucoup de panache, de ténacité et de professionnalisme », souligne Bernard Ollivier. « Nous avons bénéficié, depuis le début, d’un immense soutien de la part du public et des médias. Nous tenons à leur dédier ce grand succès. Ce ne peut être qu’une étape… »

« Alpine est de retour », enchaine Philippe Sinault, Team Principal de Signatech Alpine. « Cette équipe est une famille. Une famille qui a beaucoup travaillé, qui a bien travaillé. Tout n’a pas été facile car le programme a démarré tard. Il a fallu du temps pour tout mettre en œuvre. Mais ce titre raconte déjà une histoire pleine d’émotions. Je tiens à saluer également les performances de Paul-Loup Chatin qui est titré dans sa catégorie. Il a cru en notre projet et j’espère le voir dans notre LM P2 l’an prochain. Il est encore tôt pour parler de 2014 mais nous travaillons sur l’engagement de deux Alpine A450 aux 24 Heures du Mans accompagné par un programme global. »

Son associé Didier Calmels ajoute  : « Ce titre récompense le travail et les sacrifices réalisés par Philippe Sinault. Son abnégation pour l’équipe en fait un parfait capitaine. Sa passion porte ce projet autour d’Alpine. »

Les deux pilotes affichent une même émotion. Auteur d’une saison exemplaire, Pierre Ragues résume : « Je suis très ému. C’est assez incroyable. Nous avons eu quelques frayeurs mais le plus important était de gagner ce championnat. Nous avons montré notre niveau, avec une progression constante. Nous allons fêter ça. L’équipe Signatech-Alpine le mérite ! »

Nelson Panciatici continue : « Il y a eu beaucoup de rebondissements durant cette course. Ce fut particulièrement difficile. J’ai attaqué durant mon premier relais pour remonter au classement. La fin de course était plus tranquille. Nous avons peut-être eu un peu de réussite aujourd’hui mais le titre était le seul objectif. Tout le monde a énormément travaillé sur le projet. C’est une belle récompense. Nous sommes une famille. »

Comme ses aînés, Paul-Loup Chatin a connu une course mouvementée. Le pilote Junior Alpine termine à la deuxième place LM PC de cette dernière manche de la saison et s’assure du titre dans sa catégorie !

Présent au sein de l’équipe Signatech-Alpine, Tristan Gommendy est associé à ce titre en European Le Mans Series. Engagé au Mans avec Pierre et Nelson, il a participé activement aux nombreux essais de l’Alpine A450 au cours de la saison.

3 Heures du Paul Ricard
1 Murphy Prototypes (Hirschi / Hartley) 93 tours
2 Morand Racing (Klien / Gachnang) + 6’’255
3 Jota Sport (Turvey / Dolan) + 21’’691
4 Signatech-Alpine (Ragues / Panciatici) + 1’24’’350
5 Boutsen Ginion Racing (Kuppens / Kapadia) + 1’38’’954…

European Le Mans Series – Teams
1 Signatech Alpine 85 points
2 Thiriet by TDS Racing 77 points
3 Jota Sport 71 points…

European Le Mans Series – Drivers
1 Nelson Panciatici et Pierre Ragues 85 points
2 Pierre Thiriet 77 points
3 Oliver Turvey et Simon Dolan 71 points…

+ toutes les vidéos

Vidéo du jour

+ toutes les photos

Photos du jour

  • GP PAU
  • GP PAU
  • ALEXANDER ALBON 2015 F3
  • DORIAN BOCCOLACCI 2015 F3
  • 24H DU MANS 2014 ATMOSPHERE
  • le mans podium LMP2 2014
  • le mans podium 2014
  • SILVERSTONE 2014
  • PAF4
  • PAF3
  • PAF2
  • PAF
  • REMISE DES PRIX
  • REMISE DES PRIX
  • RICARD
  • RICARD
  • HUNGARORING
    • Facebook
    • Twitter
    • Flickr
    • Facebook
    • Twitter
    • Flickr